Lettre ouverte aux anonymes qui salissent mon nom

Contrairement à ce qu’écrit Monsieur Malavain (qui n’existe pas, il s’agit d’un nom d’emprunt pour cracher un venin diffamatoire sans risque de justification devant un tribunal) la loi punit les escrocs…a condition que les faits soient avérés et répréhensibles.

En revanche, en France, il est facile de diffamer sur le net en utilisant un hébergement à l’étranger et difficile de faire condamner les auteurs de fake news.

J’ai maintes fois tenté de répondre sur le site du dénommé Malavain pour rétablir la vérité mais comme il bloque systématiquement la publication de mes réponses, je ne peux pas me défendre; je créé aujourd’hui ce blog, seule parade possible apparemment pour expliquer les faits et ouvrir les yeux aux naïfs qui croient tout ce que l’on écrit sans chercher plus loin.

Il faut tout d’abord connaître quatre points essentiels:

  • Malavain et son équipe ont créé 17 blogs sur moi alimentés régulièrement (apparement ils n’ont que ça à faire), j’en ai fait supprimer 16 par voie de justice; le dernier étant hébergé au USA, c’est plus compliqué mais les actions judiciaires continuent.
  • Si les manipulateurs utilisent des pseudonymes c’est parce qu’ils ont déjà été condamnés suite à mes plaintes en diffamation.
  • Une enquête est en cours, cela prend du temps, mais nous finirons bien par identifier les usurpateurs qui se croient intouchables…(je ne peux pas en écrire plus à ce sujet sans risquer de les alerter …)
  • Je n’ai jamais cherché à dissimuler ou changer mon identité malgré les difficultés que cela entraine.

Je vais reprendre les évènements importants de ce site:

Arnaques en série | Mise en garde aux auto-entrepreneurs

 

L’histoire commence en effet en 2006. A cette époque, je suis administrateur de la société ALDIS et de ses filiales. Nous étions accrédités par BOUYGUES TELECOM depuis deux ans pour commercialiser une offre B2C et B2B de téléphonie mobile VAD. Le réseau TELECOMTEL (marque déposée par ALDIS) regroupait 16 distributeurs indépendants sur la France. Il est vrai que nous recrutions nos distributeurs exclusifs au travers d’annonces publiées dans Management. Le rôle des distributeurs était de commercialiser nos offres sur leur secteur géographique. Un droit d’entrée de 5000€ était demandé à la signature du contrat, il servait à couvrir les frais inhérents à leur implantation (logiciel TELECOMTEL, aide au recrutement, formations, déplacements de notre équipe sur place, documents administratifs & commerciaux etc…). Le dossier TELECOMTEL téléchargeable sur le site de Malavain en témoigne. En 2006, BOUYGUES TELECOM arrête la vente à distance (VAD) pour se concentrer uniquement sur la vente en boutique. Nous nous retrouvons du jour au lendemain sans produits à vendre. Nous avons tenté de nous recycler au travers d’autres offres (POWEO, ALICE etc…) mais sans succès. Il a fallu se résoudre à stopper notre activité et par la même le réseau TELECOMTEL. Sur les 16 distributeurs, 13 (les plus anciens) ont décidé de partir sur une autre voie mais pour 3 d’entre eux, nouveaux arrivés, nous avons décidé de rembourser les 5000€ de droit d’entrée. l’histoire aurait pu s’arrêter là.

Un des dernier venu, n’était pas d’accord avec cette décision pourtant généreuse de notre part, il a estimé qu’à cause de nous, il avait quitté un emploi, consacré du temps et que son préjudice était bien plus important (30.000€ de mémoire il me semble).

Il nous a assigné au tribunal, il a été débouté et n’a pas touché les 5000€.

Il a juré de me le faire payer; les blogs ont commencés. Je l’ai attaqué en justice. Il a de nouveau perdu. Il a continué de manière anonyme en publiant les pires choses sur moi et d’autres gens se sont greffés pensant être tombé sur l’escroc Marc lemaire et chacun y est allé de son petit récit de plus en plus surréaliste, ce qui a alimenté le blog.

Toutes les sociétés citées dans le blog existent et n’ont jamais eu le moindre problème avec la justice. Certaines n’ont même aucun rapport avec moi mais le gérant porte le même nom que moi (le pauvre!)

Mais reprenons en détail quelques éléments précis.

CALLWEB: oui je le reconnais, Monsieur Lebreton n’a pas été payé de ses factures de télémarketing mais je n’étais qu’employé de la société de Monsieur Verhest qui a été incriminé dans cette affaire et moi totalement blanchi (j’ai du m’expliquer auprès de Monsieur Laurence de la brigade financière qui avait lu le blog de Malavain et qui voulait en savoir plus, il a d’ailleurs écrit sur le blog).

Concernant les collabos (estrade, Maze, Escroquerie13, liloo liloota, cecile, Nono, Franck MAS, Daniel, marcabri, gilbert, Abdel, TRINIDAD MAROC ARNAQUE, Medhi, mina, Pierre, elninio, Nicolas Dupont…) a qui je n’ai jamais rien fait de mal qui sont heureux de publier mes coordonnées pensant jouer les justiciers, sachez que personne n’est jamais venu me voir, personne ne m’a appelé. Dommage on aurait enfin pu s’expliquer.

Quand aux autres (Anonyme, suptil, pierre.henri, nathalie Berrebi, Charlie, jaquelin, kirsch, un ami qui vous veut du bien, Elpadrino, PO, market0690, 3dyassboss, gue…) vous pêcher par ignorance, vous jugez sans savoir… Posez vous cette question fondamentale: et si on avait écrit des mensonges sur vous pour vous nuire sur internet en utilisant des blogs. Comment auriez vous fait pour rétablir la vérité sachant que l’on vous empêche de répondre? Les avocats et les procédures coûtent cher mais je ferai ce qu’il faut pour faire condamner tous ceux qui auront l’audace et le courage de citer leur identité. Pour les autres, ce sera un peu plus long mais les nouvelles technologies permettent de remonter à la source.

Et enfin, je citerai Charles, que je ne connais pas mais qui a eu la présence d’esprit de relever pas mal d’incohérences et de douter de la véracité des messages.

 Je vous invite tous à déposer plainte contre moi si je vous ai fait quelque chose de réel. En attendant, je continue a avancer en transparence, dans la légalité. Ceux qui me connaisse, ceux qui travaille avec moi savent très bien qui je suis et c’est le principal.

Je tiens à la disposition de tous les copies des plaintes ainsi que tout document que vous jugerez utile. Il suffit de m’écrire sur ce blog, je vous répondrais.

VOUS POUVEZ ECRIRE UN MESSAGE

EN CLIQUANT SUR « Laisser un commentaire » CI DESSOUS

Un commentaire sur “Lettre ouverte aux anonymes qui salissent mon nom

  1. Salut Marc. Wahou. Tu avais raison, il y a vraiment du lourd sur toi sur le net. Garde le cap, on sait qui tu es. Bonnes fêtes et reste concentré sur le business.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s